Vous êtes ici
Accueil > Ludique > Toys > LEGO > LEGO MARVEL/DC Mighty Micros – La review de Nerdzilla !

LEGO MARVEL/DC Mighty Micros – La review de Nerdzilla !

ZillaSalut les amis !
C’est moi, Nerdzilla, le plus gros collectionneur de toys de tout le Toyverse. Et je dis pas gros juste parce que je pèse deux tonnes cinq. Récemment, LEGO, dans sa grande mansuétude, a envoyé deux sets à Feel, pour qu’il en fasse une review. Seulement, Feel, en ce moment, il est pas mal occupé. Et puis il est surtout mort dans le dernier épisode des aventures de Skeletor, donc forcément, c’est un peu compliqué pour lui de faire une review.

01

Du coup, alors que j’étais en train de prendre mon petit déjeuner avec mon mug préféré, voilà que Beast-Man sonne à la porte, et me dépose les deux sets, et les enfants de Skeletor. Est-ce que ça veut dire que Skeletor me considère comme son ami ? Chic chic chic !

02

Les deux sets que nous allons donc vous présenter aujourd’hui se composent d’un côté de Batman et Catwoman, pour la sous-gamme DC et de Spider-Man et le Green Goblin pour la sous-gamme Marvel. Chaque set est vendu à un prix recommandé de 65 Dollars Eterniens, soit environ 9,99€.

Pour ce tarif identique à la gamme Microfighters Star Wars, on a droit à deux véhicules par set, quelques accessoires, et surtout deux minifigures.

03

Cette première série propose en tout six sets. 3 DC et 3 Marvel. Les sets DC que nous n’avons pas reçu contiennent Robin et Bane, et Flash et Captain Cold. Quand aux sets Marvel, ils opposent Captain America à Red Skull, et Hulk à Ultron. La plupart des gros noms ont sans doute volontairement été mis de côté pour assurer la pérennité de cette gamme.

04

Le truc qui m’a surpris à l’ouverture des boites, c’est le très faible nombre de pièces qui composent les deux véhicules. Alors oui, pour le prix des mini-sets Star Wars Microfighters on a le droit à deux véhicules, mais avec si peu de pièces, est-ce qu’il n’aurait pas mieux valu n’en faire qu’un, mieux conçu ?
La réponse tout de suite, avec les sets montés !

05

Alors voilà. Deux petits véhicules par set. Vraiment petits. Alors certes, tout ce qui est petit est mignon, mais là, pour le coup, ils sont surtout relativement insignifiants. Sans vouloir être trop difficile, on se demande un peu si ce n’est pas un stagiaire qui a été réquisitionné pour leur design. Le pire étant les deux véhicules du set Marvel, qui pour le coup ressemblent à du custom fait avec des bouts de pièces retrouvées dans un tiroir… Grosse déception donc au niveau des véhicules. L’hélico de Spider-Man tient d’ailleurs à peine sur ses roues, il est constamment attiré vers l’arrière par le poids de son énorme queue (un peu comme moi quand j’étais ado…).

06

Passons aux minifigures. Alors le premier truc qui va vous surprendre, c’est que dans un esprit de chibisation (oui, c’est un mot, au moins chez moi), les personnages de cette gamme ont des jambes d’enfants, non articulées. J’ai vraiment du mal à comprendre l’intérêt d’un tel choix, mais si ça permet de mettre deux minifigs au lieu d’une dans une boite, je ne suis pas contre.

Les têtes sont aussi spécifiques à cette gamme, avec des visages plus cartoonesques que d’habitude. Notamment le Spider-Man et son air circonspect, qui est instantanément devenu une de mes figurines préférées de tous les temps. Apparemment, il aurait emprunté son appareil photo à Peter Parker. J’ai entendu dire qu’ils étaient proches.

07

Chaque personnage possède donc un ou deux petits accessoires, histoire de ne pas arriver les mains vides. Spider-Man a un appareil photo, le Goblin une citrouille explosive, Catwoman un diamant et une brique de lait (genius!) et Batman deux Batarangs et son charisme légendaire. Contrairement à certaines autres gammes, les personnages n’ont ici qu’un seul visage, même pour ceux dont le masque/casque couvre l’arrière de la tête. Dommage, LEGO nous avait habitué à mieux.

08

À noter que sur les 4 véhicules de la présente review, seul l’hélicoptère de Spider-Man est doté d’une action-feature, avec deux flick-missiles. Pour les autres, il faudra faire jouer votre imagination. Remarquez, ça évite aussi de passer une heure les fesses en l’air et la tête sous le canapé à chercher ce satané missile…

09

Junior et Dare s’amusent comme des petits fous, avec ces sets, depuis tout à l’heure. Mais pour ma part, j’avoue que j’ai un peu plus de mal. Même l’idée d’exposer les véhicules en vitrine ne m’attire pas plus que ça. Au final, si ces sets sont parfaits pour les petits (assez grands quand même pour ne pas manger la moitié des pièces) ils sont assez anecdotiques pour qui ne serait pas juste un chasseur de minifigs (chez un adulte, j’entends).

10

Le fait que les personnages se tiennent debout dans les véhicules fait que leurs bras ne sont pas du tout dans l’axe du volant. Alors vous allez me dire que chez LEGO, les volants n’ont jamais été adaptés aux articulations des personnages, et vous aurez raison, mais là, les personnages ont le volant contre le ventre. Quand le gain de place se fait au dépens de l’esthétique, on se retrouve avec le même regard que ce Spider-Man.

11

S’il fallait choisir un de ces deux sets, il me serait très difficile de prendre une décision. D’un côté, on a un Batman toujours aussi cool, même avec des demi-jambes, une brique de lait rigolote et deux véhicules passables. De l’autre, les deux véhicules sont complètement anecdotiques, mais j’ai envie de dire que la tête du Spider-Man justifie à elle seule l’achat du set.

12

Une chose est sûre, cependant, ces sets, contrairement à la gamme Microfighters Star Wars, sont vraiment orientés kids, et pas du tout collectionneur adulte. Je ne vois pas quel adulte irait jouer avec… hum… bon… hein ?

14

Mise à jour (d’avant publication, donc ça porte assez mal son nom, je vous l’accorde) : 

Il semblerait qu’une inversion de têtes ait eu lieu pendant la review, concernant Batman et Catwoman. Nous avons donc reshooté les deux personnages afin de réparer cette erreur. Autant le dire tout de suite, Batman n’était pas ravi de devoir revenir juste pour ça…

Laisser un commentaire

Top