Vous êtes ici
Accueil > À la une > Mieux vaut tard… ticuler comme il faut. Convoy Mickey & Bumblebee Donald !

Mieux vaut tard… ticuler comme il faut. Convoy Mickey & Bumblebee Donald !

P1040498

Il parait que tout vient à point à qui sait attendre. Et bien je les aurais attendu, ces deux Transformers Disney ! Quasiment deux mois, qu’ils ont mis à arriver de Hong-Kong. J’avais perdu espoir depuis plus d’une semaine et voilà que ce matin, on a sonné à la porte pour me livrer un colis. Et dans le colis –vous aurez deviné, parce que sinon, vous êtes vraiment trop cons-, se trouvaient Mickey Convoy et Donald Bumblebee ! L’attente en valait-elle la peine ? Réponse tout de suite !

P1040510

Conçus par Takara Tomy (les fabricants des gammes Japonaises des Transformers) en étroite collaboration avec Disney, ces deux personnages font partie d’une petite gamme qui comprend aussi un Buzz Lightyear qui se transforme en son vaisseau. J’ai choisi de ne prendre que les deux personnages emblématiques et qui sont en plus des redesigns de deux vrais transformers : Convoy (Optimus Prime en dehors du Japon) et Bumblebee. À la différence de Transformers classique, on peut noter ici la présence de deux micro personnages, qui font office de pilotes, comme s’il s’agissait d’un Mecha ou d’un Combiner de Sentai. Et ça, c’est le putain de détail qui défonce.

P1040494

Il est intéressant de noter qu’il existe des variantes de ces deux personnages. Donald et Mickey existent tous deux en version couleur (avec leurs vraies couleurs) et en monochrome, non sans rappeler le style de Willie Steamboat. Mickey est aussi sorti aux couleurs d’Optimus Prime, en version orange et noir pour Halloween et en version rouge chromé et blanc pour Noël ! 5 Variantes du même perso, si ça c’est pas du collectible à mort… Bref. Perso, j’ai opté pour les versions monochromes, que je trouvais plus originales.

Le packaging, comme habituellement au Japon, est soigné et donne déjà bien envie. Du texte de partout, toutes les fonctions imagées sur les cotés et des couleurs et une typo parfaitement choisies. On est loin des affiches de l’amicale des résidents du quartier. A l’intérieur, les Transformers résident dans des blisters et se retirent facilement. Pas d’élastiques à couper, pas de barrettes en plastique relou. Juste un blister qui s’ouvre et c’est parti. pas de perte de temps et un risque de casse au déballage réduit.

mickey

Détail amusant, les visières des robots sont articulées et peuvent être relevées ! Dponald a en plus la possibilité d’ouvrir son bec, par simple pression d’un bouton sur l’avant de son béret. C’est ce genre de souci du détail qui me fait adorer les jouets un peu obscurs comme ceux-ci. On constate aussi que Donald est plus petit que Mickey, mais dans l’absolu, ça me semble logique, puisque Bumblebee est aussi plus petit qu’Optimus Prime. Après, autant c’est assez flagrant en Bot-Mode, autant en Vehicle-Mode, la différence est vraiment minime.

donald

Mickey / Convoy / Optimus Prime

Bon, autant le dire tout de suite, niveau articulations, Mickey n’est pas le mieux servi des deux Transformers. Il est articulé à la tête (mais en relevant l’arrière du robot, ce qui n’est pas pratique) et aux bras. Et… c’est tout. Le reste des articulations sert à la transformation. Malgré tout, Mickey Convoy est vraiment craquant, surtout en Vehicle-Mode. On reconnait immédiatement Optimus Prime, mais on sent tout de même la patte Disney. Le camion et sa remorque sont tout en arrondis et on a vraiment envie de jouer avec, de le manipuler, de lui faire des bisous… Heu… Hm. Passons à Donald !

convoy

Donald / Bumblebee

Donald est tout aussi cool que Mickey, et de la même façon il est lui aussi encore plus fun en Vehicle-Mode qu’en Bot-Mode. Le génie des designers de cette gamme fait qu’en Bot-Mode, Donald ressemble vraiment à un canard. Je veux dire par là qu’au delà de sa tête inimitable, la forme générale (notamment l’habitacle de la voiture, replié dans son dos, ressemble vraiment à la forme de Donald, avec son fessier rebondi et sa touffe de plumes sur le derrière. Et puis comme Donald est établi comme un personnage aimant l’eau, il a été affublé d’un masque et d’un tuba… et d’une planche de surf à roulettes et à réacteur !
Si un tel engin peut paraitre surprenant, j’ai perso trouvé ça très cool. D’autant que Donald peut évidemment monter dessus, mais aussi le poser sur son toit, en Vehicle-Mode !
Quand aux articulations, Donald peut tourner la tête et la taille et a les bras et les pieds sur ball joint.

P1040514

Au final, on se retrouve avec deux petits Transformers vraiment très réussis, aussi bien au niveau esthétique qu’à celui de l’ingéniosité des transformations. Bon, ils se sont clairement pas fait chier pour la transformation de Mickey, mais l’important c’est que le résultat soit esthétique, non ? Ben si. Je vous le dis. C’est pas vraiment une question en fait.

P1040540

Dernier point dont je voulais parler : Les pilotes. Comme je l’ai dit plus haut, en Bot-Mode, on retrouve un mini Donald et un mini-Mickey sur la tête des robots. Et ces personnages se cachent durant la transformation et par un savant système de ressorts et de trappes secrètes, les pilotes réapparaissent à l’intérieur des véhicules, une fois transformés ! Bien qu’il ne s’agisse pas des mêmes personnages, l’illusion est parfaite. On a l’impression d’être devant une transformation similaire à l’Auto-Largue de Goldorak, quand Actarus pivote sur son siège avant de descendre dans la tête de Goldorak. C’est juste trop mortel. On est vraiment sur du beau jouet.

P1040541

Pour finir, j’aborderai un point important, celui de la solidité. Après avoir eu quelques mauvaises surprises avec mon Cho Gattai King Robo la semaine dernière, j’étais un peu réticent à l’idée de manipuler ces deux robots. Et bien il est très agréable de constater que Takara Tomy a effectué un meilleur travail que Bandai sur sa gamme Disney, afin de nous proposer deux personnages solides et stables aussi bien en Bot-Mode qu’en Vehicle-Mode. Donald est un poil plus difficile à bien transformer la première fois, mais une fois qu’on a pris le coup, ça passe tout seul.

P1040517

Alors ces Transformers Disney n’ont pas de défaut, vous demandez-vous ? Et bien en fait si, un seul. La peinture. Ils sont en effet peints avec une peinture matte, un peu type ardoise. Et dès la première transformation de Donald, des marques sont apparues sur certaines parties, dues au cliquetis et au frottement de certains points durant la transformation. Ça ne devrait pas être un véritable problème si vous envisagez de les laisser exposés sans y toucher, mais si vous êtes du genre à aimer transformer souvent vos Transformers, attendez-vous à les voir se détériorer rapidement. Hormis ce petit détail, c’est une TRÈS agréable surprise que cette gamme obscure.

Laisser un commentaire

Top