Vous êtes ici
Accueil > À la une > Cho Gattai King Robo Mickey and Friends – Fulguro Disney Club ?

Cho Gattai King Robo Mickey and Friends – Fulguro Disney Club ?

Les Japonais et leur amour des noms à rallonge…

P1040441

Sorti en mars de cette année (2013, donc), le Cho Gattai King Robo Mickey and Friends de chez Bandai/Tamashii est un combiner à la croisée des mondes de Disney et des sentaïs ! J’avais préco le mien dans une boutique parisienne… et il n’est jamais arrivé. Plusieurs mois de sombre dépression plus tard, je me décide de l’acheter sur le net avec le pactole que je me suis fait en vendant des trucs en vide grenier le mois dernier. Et le colis est arrivé avant-hier…

Le Cho Gattai King Robo Mickey and Friends se compose donc de 7 véhicules/robots à l’effigie des personnages Disney les plus emblématiques, à savoir : Mickey, Minnie, Donald, Daisy, Goofy, Pluto et le bateau de Steamboat Willie. Et ces 7 véhicules peuvent se combiner en un seul robot gigantesque ! Oui, comme dans les Power Rangers. C’est bien, t’as suivi, maintenant retourne t’asseoir et tais-toi. Merci.

P1040470

On déballe !

Premier choc : la taille de la boite. Je m’attendais à quelque chose de plus petit et j’ai été très agréablement surpris en ouvrant mon colis. La boite elle-même est superbe, les visuels sont chiadés et donnent envie. Voir ça dans un rayon en boutique donne instantanément envie de repartir avec.
A l’intérieur, les robots reposent dans un bloc de polystyrène, chacun dans leur petit trou, recouverts de plastique. On est sur du packaging de luxe et c’est plutôt un bon départ. Une pochette présente la notice, deux petits feuillets et… une enveloppe.
Cette enveloppe propose une série de superbes 6 cartes postales à l’effigie des 6 pilotes des véhicules principaux ! Tout de suite, on se dit qu’on en a pour notre argent. La suite de la review va nous (enfin « vous », parce que moi je le sais déjà, du coup) dire si la suite est aussi soignée…

Mickey & Friends are GO!

Gerry, si tu m’entends… Oui donc, je reprends. Le Cho Gattai King Robo est ce qu’on appelle un combiner, un robot qui se compose de plusieurs véhicules ou robots. Très en vogue au Japon et chez de nombreux fans de par le monde, les combiners peuvent avoir une classe de folie… ou être tout pourris. Qu’en est-il du King Robo ? Réponse tout de suite !

P1040416
En poussant une petite molette à l’arrière de la tête de chaque Robot, les yeux disparaissent, laissant apparaitre le pilote, comme dans Goldorak, par exemple ! Le niveau de détail atteint là son paroxysme !

Robot : Mickey Jet / Pilote : Mickey Mouse

Jet Mickey est très certainement un des plus cools du lot. La transition vers une forme robotisée est parfaite. On reconnait sa tenue bien connue (son short rouge à boutons) et il conserve suffisamment d’articulations pour rester un jouet à part entière. Niveau articulations, sa tête tourne à gauche et à droite, ses épaules peuvent bouger à 360°, ses poings tournent aussi sur un axe et ses pieds peuvent basculer d’avant en arrière et pivoter sur les cotés. Son bassin pivote aussi sur un axe qui sert normalement à la transformation. On peut aussi tricher un peu avec ses jambes, mais le reste est déjà bien suffisant. Les ailes au dos bougent sur un angle à 90°.
Commencer en prenant Mickey en main est une très bonne façon d’attaquer la découverte de ce combiner.

Robot : Sky Mickey / Pilote : Minnie Mouse

Haaaaaa Minnie. Son design est sans doute mon préféré de tout le lot. Le coté petite pinup est bien retranscrit, et se marie une fois de plus parfaitement avec l’aspect robot. Celui-ci est d’ailleurs encore plus créatif que sur Mickey. Des bouches d’aération en guise de bouche qui sourit, un cœur sur le front et des petits escarpins avec réacteur, non sans nous rappeler les pompes de Bayonetta. La couleur rose est chatoyante, sans être flashy.
Moins d’articulations que Mickey, mais on peut quand même lui donner des poses très Sentaï, et ça c’est toujours un bon point.

Robot : Donald Diver / Pilote : Donald Duck

On continue avec l’ami Donald, qui pilote ici une version robotisée de lui-même faite pour aller dans l’eau. Je vous déconseille tout de même de jouer avec dans votre bain. Non mais je le dis, parce qu’il y a bien des crétins qui mettent leur chat dans le micro ondes pour le sécher. Alors mieux vaut être prudent. Donald et sa chérie composent les bras du combiner et sincèrement, quand on regarde Donald Diver, ça n’est pas évident du tout. Et c’est une très bonne chose, ça veut dire que la transformation va être bien pensée. Moins articulé que Mickey, Donald jouit quand même d’un charme fou. C’est après Minnie mon favori de ce set.

Robot : Aqua Daisy / Pilote : Daisy Duck

Pas grand chose à dire concernant Aqua Daisy, qui est une reproduction version féminine du Diver Donald. Mêmes articulations, même conception, même transformation. Rien de surprenant, mais le perso reste sympa et là encore, le mix est très bien pensé.

Robot : Land Goofy / Pilote : Goofy

C’est drôle d’avoir utilisé un des personnages les plus maladroit de l’univers Disney pour en faire une des jambes du King Robo, non ? Et pourtant, ça tombe sous le sens. Posé à coté des autres, Goofy est vraiment plus grand. Il fait quasiment le double de la taille de Mickey ! Ses jambes ne sont pas articulées, il est donc figé dans une pose un peu couillonne, mais ça va avec le personnage, alors ça passe. Ses bras sont articulés aux épaules et on peut relever ses oreilles, lui donnant une de ses célèbres poses de panique. Ça, ça tue. J’ai cru au départ que sa bouche s’ouvrait, mais en fait non.

Robot : Dash Pluto / Pilote : Pluto

Le chien de Mickey est aussi de la partie, et compose la moitié de la seconde jambe du King Robo. Articulé au niveau de la tête, de la queue et des cuisses, Pluto est vraiment très sympa. Et comme les autres véhicules sont tous des robots, ça change un peu. Pas d’articulations au milieu des jambes, malgré un design qui aurait laissé croire le contraire. Il a la langue qui pend et sa gueule non plus ne s’ouvre pas.

Base : Inugoya / Pas de pilote

Dans ce set, on a aussi droit à une sorte de mini base, qui se compose de trois éléments : Le sceptre / bâton magique du King Robo, son bouclier que j’imagine tout aussi magique, et le bassin et une cuisse. Le tout est monté en forme de niche de Pluto, qui a une très bonne gueule vu en perspective cavalière de la droite, mais qui est complètement foirée si on la regarde par l’autre coté. Bon, c’est déjà cool qu’ils aient trouvé une façon de lier ces éléments entre eux, donc c’est pas un vrai ratage non plus. Faut bien faire des sacrifices pour l’harmonie finale…

Vehicule : Ace Willie / Pilote : Steamboat Willie

La tête de King Robo ne se trouve pas dans le corps de Mickey comme je le pensais avant de lire les premières reviews sur ce set, mais est en fait un septième véhicule à part entière, et non des moindres, puisqu’il s’agit du bateau de Willie Steamboat, l’avant Mickey Mouse. Excellent clin d’œil, qui montre une fois de plus le soin et le respect apporté au design de l’ensemble. Ace Willie s’ouvre par la coque et révèle le visage du King Robo. A noter que quand j’ai ouvert le mien, l’arrière du bateau m’est restée dans le creux de la main, décollé. Pas terrible, pour le coup…

Transformation ! On passe au King Robo

Je vous avais prévu une vidéo de montage, mais j’ai eu deux soucis pendant que je combinais tous les personnages en King Robo. Déjà, une casse, sur Daisy, en sortant le poing caché dans son fion (sans mauvaise blague, hein. Elle et Donald ont les poings du King Robo cachés dans leur fion. J’invente rien.). Il est demandé de le faire pivoter sur balljoint, et la jointure a cassé quand j’ai tenté de faire tourner le poing. Pour un objet de ce standing, ça la fout mal, très mal. J’ai fait une réparation de bout de ficelle le temps de cette review et je le recollerai à la superglu… dès que j’en aurai racheté.
Le deuxième problème que j’ai rencontré pendant que ça filmait ? L’appareil qui s’est éteint tout seul. Vous n’aurez donc pas de vidéo de montage du King Robo et on va passer direct aux photos et aux explications.

P1040447

Comme expliqué plus tôt, Donald et Daisy deviennent les bras. Mickey est le torse et Minnie, le dos. Je reviendrai un peu plus loin sur ce point, d’ailleurs. Goofy , de par sa taille est la jambe droite et Pluto + une partie de sa niche composent la jambe gauche et le bassin. On ajoute Ace Willie pour la tête et on obtient tout de même un superbe King Robo !
Notez que le set est proposé avec deux paires de mains (une ouverte et une fermée), afin de pouvoir théoriquement en changer à loisir. Perso, vu la fragilité des balljoints des mains, j’ai choisi de laisser les mains entrouvertes.

P1040455

Globalement, le King Robo a été plutôt bien pensé. Seul le choix de l’utilisation de Minnie est peut-être un peu étrange. En effet, une fois en mode Combiner, Minne se retrouve toute seule, dans le dos du robot, tel un vulgaire sac à dos dont on a un peu honte. Et en plus, elle est obligée de relever sa jupe. Niveau classe, c’est pas top, et par ce temps c’est un coup à chopper la mort…

P1040456

Du coup, quand on regarde de Cho Gattai King Robo de face, on ne voit que 5 des 6 robots qui le composent et c’est quand même bien dommage. Surtout que Minnie est un des robots les plus jolis. Et comme son assemblage est obligatoire à la stabilité du reste de la poitrine, on ne peut même pas s’en passer et la poser à coté. La pauvre Minnie est condamnée à rester derrière, seule…

P1040457

Le truc relou avec un jouet pas stable, c’est quand tu veux faire des photos un peu cool et qu’il se pète la gueule entre le moment où tu l’as posé et celui ou tu déclenches l’appareil. Et le Cho Gattai King Robo n’est pas stable du tout. C’est ouf a quel point ils se sont ratés là-dessus. Sans déconner, la stabilité d’un robot fait pour être exposé, surtout à ce prix, c’est quand même primordial, non ? Ben visiblement pas chez eux. C’est dommage, ça fait un autre point négatif. Voici d’ailleurs une image assez représentative de ma séance photo, capturée par l’appareil en mode auto, alors que j’ai dû rattraper le King Robot en pleine chute, le sauvant d’une destruction définitive à peine une heure après avoir été sorti de sa boite :

P1040452

Si l’on se concentre juste sur l’aspect esthétique, le King Robo est un superbe objet. Et chose assez rare pour un combiner, il est beau en mode King Robo, mais aussi avec chaque véhicule séparé. L’équipe qui s’est chargée du design a fait un superbe travail et je me demande d’ailleurs si ce n’est pas ce respect d’un design hyper chiadé qui aurait contribué à créer les problèmes technique que rencontre ce set (fragilité, instabilité…).

Au départ disponible uniquement sur précommande, on trouve aujourd’hui le King Robot assez facilement sur Internet et à un prix relativement proche de son tarif de lancement. Comptez environ 160€ si vous n’êtes pas du genre à fouiller. Un peu moins si vous savez utiliser un peu votre ordi et sa connexion Internet pour autre chose que pour aller sur des sites de cul. Pour référence, j’ai payé le mien 110€, port compris. Et c’est déjà un beau budget, pour un robot qui va vivre sa vie sur une étagère.

P1040459

———————————————-

Voici donc, pour résumer, ce qui ressort du Bandai Tamashii Nations Cho Gattai King Robo Mickey and Friends :

+ Le design qui défonce
+ Un souci du détail assez impressionnant
+ Packaging de luxe
+ Les 6 robots sont tous superbes indépendamment et bien articulés
+ Les couleurs
+ 2 univers qui n’avaient rien en commun, et ça fonctionne grave
+ Il est lourd et à l’air solide

– Seulement il n’a QUE l’air solide…
– Casse dès la première utilisation (et je suis pas le seul)
– Pas stable, même en position classique
– La niche de Pluto qui est un peu une blague dès qu’on la regarde autrement que de face
– Le montage un peu relou car on a peur de péter des trucs
– Le prix, qui pique un peu les yeux… et les poches
MAJ : – Daisy qui s’est complètement désintégrée dans mes mains lors de la seconde sortie de boite. Scandaleux.

———————————————-

C’est donc un avis sensiblement mitigé que je me sens obligé de donner. Oui c’est un superbe robot (un des plus beaux de ma collection, sans aucun doute), et oui le croisement entre les deux univers fonctionne parfaitement. Mais on aurait aimé un peu plus de métal et un peu plus de soin dans les articulations. Casser un poing de son robot dès la première utilisation en le bougeant comme indiqué dans la notice, ça la fout mal pour un toy à 150 balles.
Si vous pensiez jouer avec, oubliez tout de suite. Si par contre l’idée c’était de l’exposer dans une vitrine, à l’abri des chutes (mortelles vu sa fragilité), alors oui, vous pouvez vous faire plaisir. Je conseille toutefois de prendre son temps pour le trouver à un tarif plus raisonnable que son prix moyen, parce que ses nombreux défauts font qu’il ne vaut pas les 150€ que vous pourriez lâcher pour l’avoir vite, et ce malgré des qualités indéniables. Après, si comme moi vous êtes fans de crossovers un peu barrés et de trucs aux couleurs qui pètent (et que vous avez un peu de thunes de coté avec la vente de votre second rein), alors oui, faites-vous plaisir. I know I did.

MISE À JOUR (21/11/13) : J’ai déménagé début novembre et le Cho Gattai est donc retourné dans sa boite. Lors du second déballage, le drame : Une nouvelle casse sur la tête du combiner et – tenez-vous bien – 4 casses sur Daisy ! La pauvre a été coupée en deux à la taille juste en la pivotant, puis a cassé au niveau du mécanisme dans son ventre, le poing à sauté à nouveau… et elle a fini décapitée quand sa tête a décidé subitement de lâcher.
Je reviens donc sur mon premier jugement et déconseille l’achat de ce robot à quiconque voudrait faire autre chose que de juste sortir les personnages de leur boite et les exposer comme ça dans une vitrine.
Un scandale. Une honte pour un objet de ce prestige.

2 thoughts on “Cho Gattai King Robo Mickey and Friends – Fulguro Disney Club ?

Laisser un commentaire

Top