Vous êtes ici
Accueil > Un peu de sérieux... > La Bible SNES Pix & Love… Tout ça pour ça ?

La Bible SNES Pix & Love… Tout ça pour ça ?

J’avais promis sur Facebook de donner mon ressenti sur cette vaste blague qu’est la bible Super Nintendo, le voila.

Tout commence en début d’année, par l’annonce de Pix&Love de la sortie « imminente » de La Bible Super Nintendo. Proposée à 40€, on nous propose même une « somptueuse » édition collector, contenant entre autres des dessins d’Orioto signés et 16 pages bonus, pour dix balles de plus.
Étant donné que je possède déjà les bibles NES et PCE (les deux), je pense savoir à quoi m’attendre. En effet, nombreuses sont les erreurs factuelles, les tests de jeu avec une photo au mauvais endroit et les textes doublés… Mais du coup, j’ai aussi espoir que chez Pix, ils sachent tirer parti de leurs erreurs et ne prennent pas le lecteur pour un pigeon. C’est là ma première erreur.

pigeon

Je commande donc le collector et comme tout le monde, j’attends. La bible doit sortir début mars, mais non, rien n’arrive, même pas un communiqué de la part de Pix. Il faut attendre mi-avril pour apprendre, dans une newsletter, qu’ils retardent la bible pour qu’elle soit parfaite. OK c’est chiant, mais ça veut dire qu’ils vont vraiment faire gaffe, cette fois, non ? Ben non, justement.

Fast forward sur la réception de mon exemplaire. Déjà le coffret est tâché au dos, alors qu’il est sous blister. Ça commence mal. Je l’ouvre, je galère pour sortir la bible de son coffrage en mousse mal calibré et je commence à la feuilleter. Et là, c’est le drame. Certaines pages ont des grosses tâches d’impression, ce qui me met directement hors de moi. Comment peut-on se permettre de teaser pendant des mois un bouquin sur lequel il n’y a aucun contrôle qualité. En outre, les fameux dessins d’Orioto sont tout sauf signés. Je referme Cette bible et contacte Pix, leur demandant ce qu’ils me proposent pour pallier à ça.

Quelques jours après, sans aucune réponse, je reçois un nouvel exemplaire, tout beau tout neuf. Alors évidemment pour ça, je remercie le service clients Pix pour leur réactivité. Je le déballe et scrute les pages. Il n’a pas de tâches. Je me dis donc que je vais lire quelques tests, comme ça, pour voir s’ils se sont enfin décidés à prendre des pigistes qui savent de quoi ils parlent. J’ai bien ri…

Premier test que je lis, celui d’Action Pachio, un Sonic-like avec Pachio, la mascotte des jeux de Pachinko, en tant que protagoniste. Pachio est donc une bille de Pachinko, ce genre de flipper japonais. Et bien cela n’empêche pas le « pigiste » responsable du test de nous dire que Pachio est une balle de golf ! WTF!
Putain… C’est comme dire que Sonic est un chat. Bravo la vérification des infos et le sérieux de la relecture. Je passe sur certaines notes complètement ridicules, parce que ça reste subjectif, mais cet exemple concernant Pachio, on le retrouve dans plein de tests. Rendons tout de même à César ce qui appartient à César : Tous les articles ne sont pas nuls et on sent bien que certains pigistes s’y connaissent et savent écrire. Il est juste dommage que ça ne soit pas une constante dans un ouvrage de ce type.

Les choix de la partie « histoire » sont assez malheureux. Lire 3 pages quasiment sur PHILIPS dans une bible Nintendo alors que l’histoire du procès aurait pu être pliée en un paragraphe, c’est faire sauter de la place pour des trucs intéressants. Mais là, je ne leur en tiens pas rigueur, car c’est encore subjectif et n’engage que moi. Ce que je ne leur pardonne pas par contre, c’est de prendre autant les lecteurs pour des cons au vu du contenu abyssal de ce bouquin en dehors des tests. Prenons les pages de fin, par exemple. Quel est l’intérêt de nous coller plus d’une dizaine de pages de visuels de boites de jeux japs, surtout quand la plupart sont en basse résolution ? Et des pubs en bordel ? Sérieux ? S’ils ont mis 5 minutes à trouver tout ça sur Google, c’est que le lecteur moyen peut le faire aussi. Gâchis de pages, s’il en est.

Quand aux 16 pages bonus, j’ai hésité entre pouffer de rire et jeter ma bible par la fenêtre. 16 pages de sprites ? Really? REALLY? What.The.Fuck. Nail on the coffin, comme disent les anglais. La goutte d’eau qui fait déborder le vase, comme on dit chez nous. « Trop bien, j’ai adoré ! kikoulol mdrrrrrrr xptdrrrr!!! » comme on dit sur les forums de Jeuxvideo.com… En refermant ma bible, je me suis juré que plus jamais je ne donnerai d’argent à cette boite qui pue l’orgueil et l’amateurisme.

Ajoutez à ça des erreurs factuelles ridicules telles que « La Super Nintendo sort en France en 2012 » (gloups!) et vous obtenez un livre qui ne vaut absolument pas son prix. Les gars de chez Pix devraient apprendre que ce n’est pas le contenant, qui fait la qualité d’un ouvrage, mais bien le contenu. Tout le monde n’est pas fait pour écrire des bouquins…

16 thoughts on “La Bible SNES Pix & Love… Tout ça pour ça ?

    1. Et vlan ?
      Mouai, jugement excessif selon moi.
      Une habitude sur l'interweb mais ça, ça n'est pas nouveau.
      Sinon escrocs d'avoir un service après-vente irréprochable Thibault Billy ?

      Je ne défend pas Pix', encore moins cette bible, il est en effet inacceptable de disposer d'erreurs alors que l'on se veut un ouvrage de référence. Il suffit de voir ça lorsqu'ils annoncent que tel titre est jouable à deux (Super Pang). De ce fait, on peut se demander si les jeux sont testés mais c'est une autre histoire.

      Néanmoins, j'ai vu d'autres ouvrages moins fustigés que cette bible pour un travail moins conséquent et doté d'autant, si ce n'est plus, d'informations biaisées.
      De plus, passer à côté de cette bible, c'est en effet passer à côté de nombreux sujets extrêmement bien informés.
      Réduire cette bible à ce texte ou d'autre coups de gueule sur la toile est vraiment minimiser ce que cette bible peut offrir malgré les, en effet, nombreuses coquilles présentes qui feront un peu grincer des dents.

      C'est le prix à payer lorsque tu passes par la préco', tu ne sais pas qu'elle sera la qualité du produit final et tu raques plein pot.

    2. Escrocs oui, car le produit de base est mauvais, donc a partir de là, quand tu prétends sortir LA bible ( sens 2 : http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/bible/ ) tu te dois d'être irréprochable et non pas faire preuve d'amateurisme comme ici.
      Si c'est pour surfer sur la mode du rétro avec ce genre de merde, qui induiront les gens en erreurs, qui te fait passer pour un pigeon, et j'en passe, oui, pour moi c'est des escrocs

      Après je suis d'accord avec ce que tu dis et ce que feel dit sur le fait qu'il n'y a pas que du faux et même du très bon, mais ils sont passés a coté c'est tout

    3. Hans, je ne dirai qu'une chose, concernant ton premier paragraphe : C'est l'hôpital qui se fout de la charité.

      Et non, c'est pas le prix à payer normalement. Précommander un produit ne doit pas être un coup de poker. T'es censé précommender sereinement.
      Le produit vendu sur du vent ? ONLY IN FRANCE.

    1. Non mais le problème c'est qu'il y a aussi des trucs bien, dans cette bible et heureusement même. Malheureusement, la piètre qualité de réalisation de l'édition collector, les promesses non tenues, les erreurs factuelles qui montrent bien l'absence de relecture et surtout le gâchis de page qui n'a fait qu'augmenter le prix final pour des trucs pas justifiés font que ce livre ne peut prétendre au terme de "bible".

      Et c'est dommage, parce que ça occulte le très bon boulot qui a été fait par certains pigistes, dedans.

  1. Je suis plutôt d’accord avec Feel-my-geek, même si « l’emballage » est correct (le mien n’avais pas de défaut d’impression), le contenu est pour le moins…étrange, mais je suis sur que ça saura contenter le p’tit jeune (ou la p’tite jeunette) de 20 piges qui n’a pas connu cette époque.

    Bref, je ne serais pas aussi cassant que toi feel :]

    Mais clair que pour le prix, je me suis senti un peu floué…

  2. Mouai il y a du vrai dans ta critique et beaucoup de subjectif, surtout en ce qui concerne les pages de fin avec quelques unes des plus belles boites jap, et des sprites des héros les plus emblematique.
    16 pages sur 400 quoi…
    Delà à dire que c est mauvais non. Perfectible oui.
    Fautes ou pas cette édition est collector en tant qu' objet et l' initiative du projet c' est deja un plus pour Pix.

    Ensuite concernant ce fameux mail que j' ai reçu début Avril 2013 alors qu' à la place je devais recevoir mon bouquin je trouve ça carrément honteux.
    Chez Pix (et cela été mentionné dans une discussion sur la page facebook de l' editeur) ils savaient très bien que le bouquin aurait du retard et cela depuis début mars, voir même avant.

    Faudrait aussi que chez Pix ils arretent de s' envoyer des roses et d' arreter de s' auto-congratuler a tord et à travers. Au début c' est marrant après ça devient lourd.
    Partout, dans les magazines Pix, dans le mail qu' on a reçu, dans le petit Pix'n News que j' ai reçu avec mon édition "chez Pix on est tous géniaux blabla"

    Si mon avis sur cette bible était une note ce serait 13/20.
    Les avis sur le net sont trop tranchés. C' est nul a chier ou c' est excellent.

  3. J'aime ton analyse, car elle semble honnête.
    Et tu le dis toi-même mon avis est subjectif. Tout comme le tien. Pour moi, cette bible est une farce. Et si tu es moins véhément que moi que la qualité de l'objet, tu as parfaitement saisi ce qui m'agace chez Pix : Leur coté "c'est nous qu'on est les plus beaux, c'est nous qu'on est les meilleurs", alors qu'ils ont un contrôle qualité abyssal. Je l'ai dit et je le répète. Quand tu veux présenter un truc au public, soit tu le fais bien, soit tu t'abstiens.

Laisser un commentaire

Top