Vous êtes ici
Accueil > Tout le reste... > Jeux vidéo > Don Mattrick est un putain de mauvais perdant

Don Mattrick est un putain de mauvais perdant

Bon, on le sait, Microsoft s’est fait humilier publiquement lors de l’E3 par SONY. J’en ai parlé, vous en avez parlé, votre grand-mère en a parlé (même si pour elle, c’est Saumi qui a humilié Mirko Sauft). Suite à ça, Don Mattrick, génie de la fission nucléaire, avait annoncé qu’en ce qui concernait les joueurs qui ne voulaient pas ou ne pouvaient pas se connecter à Internet, ils pouvaient continuer à jouer (comme des merdes) à la Xbox360.

Quelques jours plus tard, arrivait un retournement de veste épique et sans précédent, qui en plus de faire mouiller toute la presse professionnelle et tous les bloggueurs (plus ou moins) amateurs, finissait de ridiculiser Microsoft. Puis Don Mattrick a fait une déclaration, les anges se sont tus,  les regards se sont tournés vers les cieux et tout le monde a bu la parole divine… Et on a pu constater à quel point Mattrick était quand même un sacré mauvais perdant.

matt

Voici en effet une partie de sa déclaration (traduction courtesy of Jeux Vidéo Magazine) :

Ces changements auront des conséquences sur certains des scénarios que nous avions précédemment annoncés pour Xbox One. Le partage des jeux se fera comme aujourd’hui, vous partagerez simplement le disque. Les jeux téléchargés ne pourront être partagés ou revendus. De plus, et comme c’est le cas aujourd’hui, jouer à des jeux sur disque nécessitera la présence du disque dans la console.

Nous sommes conscients de votre passion, soutien, et volonté de défier les suppositions en matière de droits digitaux et de conductivités. Même si nous croyons que la majorité des gens joueront aux jeux en ligne et accèderont au cloud pour profiter des jeux et du divertissement, nous donneront aux consommateurs le choix entre du contenu physique et digital. Nous avons écouté, et avons entendu fort et clair à travers vos retours que vous désirez le meilleur des deux mondes.

Merci encore pour la franchise de vos commentaires. Notre équipe reste dédiée à votre écoute, à recevoir vos avis, et à
vous livrer un excellent produit plus tard cette année.

Genre c’est difficile de faire les deux… la grosse réaction qui pue la punition. Ils ont 5 ans, chez Microsoft ?
En gros, les mecs ont tellement la rage contre SONY et les gamers en général, qu’il se mettent au niveau de leur concurrent pour ce pour quoi ils étaient à la bourre, mais en profitent pour retirer les seules idées brillantes que proposait la One ! Et il nous gratifie d’un bon gros doigt dans le fion en nous disant que c’est de notre faute, pauvres gamers igorants, si le jeu vidéo n’évoluera plus à l’avenir.
C’est génial cette facilité avec laquelle les mecs font passer un truc comme ça. Ils insultent une fois de plus leur public, ne leur montrent que du mépris, et font passer ça avec un peu de vaseline, en disant qu’ils « nous » ont écouté. Hahaha ! Putain, c’est énorme. Plus c’est gros, plus ça passe.

Alors forcément on a vu quelques imbéciles se rallier tout de suite à la cause de Mattrick, notamment sur Facebook (aaaaaah Facebook…), insultant tous les gamers en les traitant de débiles mentaux responsables de tout ça. Mattrick devrait ouvrir une secte, il aurait déjà de quoi bien la remplir, avec tous ces spécimens incapables de discernement. Il est évident, et je l’ai déjà dit, que LE SEUL intérêt de Microsoft dans cette histoire, c’est l’enrichissement. Tout comme SONY, d’ailleurs. Rien de plus. Rien à péter des joueurs et de ce qu’ils pensent, Microsoft ira là ou il y a le plus d’argent à prendre. Ils ont compris que c’était dans le même sens que SONY. Ce n’est pas quelques pauvres fans énervés sur Twitter qui sont responsables de ce changement.

Pour finir, je n’ai qu’une chose à dire, perso. C’est de ta faute, con de lecteur, si je ne suis pas riche. Si je passais moins de temps à tenter de te divertir, je pourrai gagner ma vie autrement mieux. Je te hais, con de lecteur… Mais je veux bien que tu continues à me lire.
J’ai bon ?

Laisser un commentaire

Top